Confort chat

Le chat aime les coins douillets et confortables, c’est bien connu. Sauf que, pour un chat, il y a des tas de façons de se sentir à l’aise qui sont souvent surprenantes à nos yeux. Il y a, bien sûr, les innombrables fois où ils s’installent dans des caisses ou des cartons, même si c’est un peu trop petit pour eux :

DSC09233p

Dans un autre genre, vous vous rappelez peut-être de Froufrou, encore tout bébé, qui s’était endormi sur des coraux l’été dernier

DSC03463p

Hier, Joli Coeur a poussé un cran plus loin le goût du risque en choisissant cet endroit en équilibre très incertain :

DSC09368p

Remarquez, à quoi bon avoir quelque chose sous le corps… Batman, fidèle à son nom, peut entrer en lévitation ou presque quand il suçote une couverture :

DSC09240p

Mais le plus beau, c’est Charlot. Pour lui, rien ne vaut un vrai bon coussin et du soleil pour profiter de son rêve permanent :

DSC09365p

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Classé dans Accueil

Quand vient le soir

Hier, alors que venait le soir, les chats ont décidé qu’il était temps d’arrêter de rester scotchés devant nos PC. Totoro a découvert de nouvelles fonctions inconnues de Gmail sur celui d’Anti en marchant délicatement sur le clavier. Quant à Padmé, il s’est carrément couché sur le mien pour le refermer. Son attitude montrait avec éloquence qu’aucune négociation ne serait possible.

DSC09362p

Dans la lumière déclinante du jour, des questionnements métaphysiques m’ont alors traversé, tels des volutes colorant le ciel gris d’avant la pluie : allais-je faire du couscous ou des frites ? Un abîme de perplexité s’ouvrit devant moi. J’avais beau tourner et retourner cela dans ma tête et regarder fixement le contenu du frigo, dans les deux cas, il fallait que je ressorte à Inter pour acheter des ingrédients manquants.

J’ai lancé la cuisson des légumes – quitte à les mettre de côté pour la nuit si finalement on optait pour les frites – et, avec Enzo, nous avons filé sur notre fidèle Touran pour faire nos petites emplettes de complément.

DSC09363p

De retour à la maison, j’ai organisé un grand sondage d’opinion auprès d’un échantillon représentatif de la population (Anti, Gwlad et Houssam). Résultat : 67% sans opinion et 33% pour le couscous qui l’a donc emporté haut la main. Je balance : les 33%, c’est Houssam. Ne le dites pas à sa maman, mais il préfère le mien au sien. Ou alors, il dit ça pour que j’en fasse souvent et il fait pareil chez lui, allez savoir.

Bref, on s’est régalés. Et là, paf, la nuit est tombée.

Très belle journée à vous

6 commentaires

Classé dans Accueil

Love is in the air :-)

On fait péter les watts…

… et on regarde les images :-)
2015-01-28 19.49.47bb 2015-01-28 19.50.12bb 2015-01-28 19.49.22bb 2015-01-28 19.53.03b 2015-01-28 19.51.37b Excellente journée à toutes et à tous, Anti

3 commentaires

Classé dans L'Univers d'Anti

Moments joyeux

Ces derniers jours, des moments particulièrement joyeux se sont succédé à la maison (pas de s à succédé, ça ne s’accorde pas, merci Grévisse). Certains ont pu être capturés en images. En voici un florilège…

Joli Cœur a été pris la main dans le sac – ou plutôt les pattes – pendant la soirée de réveillon d’anniversaire d’Anti. En fait, il trouvait cela vraiment très confortable pour faire une petite pause en nous écoutant parler.

DSC09321p

Au bout de 14 jours de fermentation très exactement, Anghbor a pu mettre en bouteilles son cidre maison, fait à base de jus de pomme, de miel, de levure et de sucre. Enfin, je crois. En tout cas, pour la fermentation, c’est sûr : ça faisait des bulles tout le temps.

DSC09301p

Alors qu’Anti venait de changer d’âge d’un coup dans la nuit de samedi à dimanche, elle ne se laissait pas impressionner pour autant et alignait quelques pompes énergiques pour bien commencer sa nouvelle année.

DSC09341p

Enzo paraissait très content de son weekend à la maison, même s’il a dû partir avant le dimanche soir, ce qui lui a fait louper le gâteau d’anniversaire maison. Il s’est rattrapé préventivement en se régalant la veille avec la galette frangipane de chez Bouzanquet.

DSC09343p

Au sujet du gâteau, je me rends compte qu’on ne vous l’a pas montré. Il était aussi beau qu’il était délicieux. Bien entendu, c’est Gwladys qui l’a fait. Elle a, de plus, un don réel pour l’écriture gourmande et la présentation.

DSC09348p

Très belle journée à vous

2 commentaires

Classé dans Accueil

Les noms des tempêtes

La tempête de neige qui a frappé la côte Est des USA s’appelle Juno. Qui a décidé de ce nom ? Est-ce pareil partout dans le monde ? En fait, les règles dépendent de la partie du globe qui est concernée.

katrina 2

En Europe, les tempêtes portent un nom masculin les années paires et féminin les impaires. Mais le plus curieux est que, depuis 2002, ce nom, attribué par l’Institut de Météorologie de Berlin, peut être proposé par n’importe qui à partir de la lettre initiale qui est, elle, imposée.

Il suffit de verser 199 euros. En cas d’indécision, la lettre est mise aux enchères sur Ebay. C’est un certain Wolfgang Schütte qui a choisi le prénom Xynthia pour la tempête qui a ravagé la côte Ouest de la France en février 2010. Les anticyclones aussi portent un nom et ont un tarif selon des règles similaires, mais il est vrai qu’ils sont beaucoup moins mémorables que les tempêtes.

Pour les cyclones qui se forment sur l’Atlantique Nord, c’est différent. Six listes sont utilisées par l’Organisation météorologique mondiale. Elles sont composées de prénoms masculins et féminins en trois langues en alternance (anglais, français et espagnol) une série de six listes utilisées en rotation sert de référence. Dans les années 50, les noms étaient uniquement féminins, une dérive sexiste qui a disparu en 1979.

katrina

Les six listes correspondent à six années consécutives et sont établies longtemps à l’avance. Elles reviennent à l’identique tous les six ans. Cependant, lorsqu’un cyclone se révèle particulièrement désastreux, son nom est retiré pour ne plus jamais apparaître, afin de ne pas rappeler de trop mauvais souvenirs. C’est ce qui est arrivé pour Katrina (2005) et Sandy (2012), deux cyclones qui ont causé d’énormes dégâts et de nombreuses pertes humaines.

Enfin, les cyclones tropicaux qui concernent l’océan Pacifique sont dénommés par différents centres météorologiques, tel que celui de Tokyo pour les typhons et celui d’Honolulu pour les ouragans. Plusieurs grandes zones géographiques ont été définies. Là aussi, les prénoms ont été initialement féminins pendant plusieurs années, l’apparition des prénoms masculins étant parfois très récente pour certaines zones géographiques. Au passage, il faut noter que lorsqu’un cyclone naît dans une zone et se déplace dans une autre, il change de nom.

Il n’y a pas de différence de nature entre un cyclone et un ouragan, cela dépend seulement de l’endroit du monde où il se forme (cyclone au sud, ouragan au nord pour faire simple). 

Très belle journée à vous

katrina 3

Illustrations : trois vues de Katrina (source web)

Laisser un commentaire

Classé dans Accueil, Nature

Des chats chou

Je n’aurai qu’un mot : marraaooow.

DSC09308p

DSC09292p6

DSC09335p

DSC09350p

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Classé dans Accueil

Vic, première corrida, première action abolitionniste

P1140132

Le dimanche 25 janvier a eu lieu la première corrida de l’année en France, à Vic-Fezensac dans le Gers. Les puristes diront qu’il ne s’agissait pas d’une corrida mais d’une novillada puisque l’animal envoyé au massacre était un novillo, autrement dit un veau. Les hypocrites qui ont organisé ce supplice n’ont osé employer ni le mot corrida, ni celui de novillada. Ils ont annoncé un « gala taurin », lors duquel il y avait une « lidia d’un novillo ».

L’hypocrisie honteuse des aficionados

vic 250115 affiche b

C’est le nouveau subterfuge dérisoire à la mode depuis quelques temps chez les barbares : puiser dans les termes espagnols qui permettront aux aficionados de comprendre, en espérant que les anti-corridas n’y verront que du feu. Pourtant, leur gourou déchu André Viard devrait leur apprendre que ce n’est pas parce qu’on écrit des horreurs en espagnol qu’elles passent inaperçues en France.

Une lidia, c’est une corrida. Un novillo, c’est un veau. Une lidia de novillo, c’est une corrida dont la victime est un veau. L’affiche annonçant quatre lignes plus bas la présence d’un picador, il s’agissait donc d’une corrida lors de laquelle le veau serait au préalable transpercé à coups de piques avant de se prendre des harpons nommés banderilles et de succomber sous les coups d’une épée puis d’un poignard, aux noms également exotiques et sans intérêt. Ce genre de pratique est défini dans le Code pénal, section Crimes et Délits, article 521-1. Le problème, c’est qu’il est exempté de peine dans le Gers comme dans dix autres départements du sud du pays, où il est donc permis de torturer des bovins sans risquer 30000 euros d’amende et deux ans de prison comme partout ailleurs en France.

Georges Nosella a parfaitement décrit la réalité dans un mail envoyé à ses contacts et dont voici un large extrait :

« Pour en revenir à Vic, ce dimanche, les organisateurs nous étonnent… Ils disent au chroniqueur taurin Jean-Michel Dussol (qui a 30 ans d’expérience et qui sait ce qu’il écrit) « C’est une bête sérieuse, peut-être un peu lourde, aussi nous avons décidé de le faire piquer en faisant appel à Laurent Langlois ». Pour les non avertis, cela veut dire qu’il y aura un picador monté sur un cheval et que le « novillo » sera blessé à coups de pique.

Puis ils déclarent:

1. Que ce n’est pas un veau qui sera toréé mais un novillo

2. que l’animal présenté ne pèse que 200kg contrairement aux novillos qui pèsent environ 420kg.

Voila beaucoup de contradictions… M. Dussol donnerait-il de mauvaises informations, ou y aurait-il des novillos rachitiques? Dans ce cas est-ce bien raisonnable de piquer, banderiller et tuer à l’occasion d’une « fête » une bête malade qui forcément n’aura pas la force d’un combattant? Et en ce qui concerne le torero (qui reprend après un grave accident)… c’est cela que le mundillo appelle « dimanche il aura une nouvelle chance » ?

Nous sommes habitués à ce type de désinformation, à Maubourguet le public disait que les anti-corridas fantasmaient en parlant de mort et de torture, que les novillos ne seraient pas tués…

A Gimont une habitante m’a appelé au téléphone pour me dire que nous nous trompions, que c’était juste un jeu de vachette… C’était une becerrada (becerro, veau) et les deux animaux ont été mis à mort dans des conditions si horribles que des parents avec enfants sont sortis dès la première « lidia ». Voir le deuxième becerro en lien youtube: https://www.youtube.com/watch?v=CWHT1dm_VSU

Nous avons constaté souvent, à Parentis, à Plaisance, à Riscle, etc… que le public qui arrivait aux arènes, souvent pour participer à la fête, ne savait pas que les novillos étaient mis à mort, ni qu’ils avaient aussi à supporter la souffrance des banderilles. »

Voilà pour l’information dans toute sa réalité, sans mots trompeurs pour en cacher l’horreur.

on arrive

Nous allons être partout

Le CRAC Europe a annoncé publiquement qu’en 2015, tout sera fait pour qu’à chaque corrida, il y ait une action anti-corrida, qu’elle soit organisée par le CRAC ou par qui que ce soit d’autre – association, individus, peu importe puisque nous avons tous le même but : l’abolition de cette barbarie. Deux réunions d’information ouvertes à toutes les personnes intéressées sont planifiées : le 31 janvier à Pau pour le Sud-Ouest et le 7 février à Montpellier pour le Sud-Est. Le but est que nous nous synchronisions et nous répartissions les dates de la temporada qui commence afin qu’aucune commune de sang n’échappe à notre présence la plus perturbatrice possible, toujours dans le strict respect de la non violence.

La première corrida, quel que soit le jargon employé pour la déguiser en « gala » anodin, s’est tenue hier à Vic-Fezensac. La première manifestation pour s’y opposer, aussi.

L’effet Charlie : nous ne sommes plus des terroristes pour les forces de l’ordre

Les militants abolitionnistes étaient une soixantaine au plus haut de l’action. Un nombre raisonnable au vu du peu de temps pour se mobiliser. Parmi eux, Jean-Pierre Garrigues et trois des délégués du CRAC Europe, Carole Saldain, Didier Bonnet et Sylvie Germain. Deux des militants sont venus depuis Dijon en roulant toute la journée du samedi tellement ils tenaient à être présents à cette première confrontation avec les amateurs de torture. La plupart des autres étaient des habitants de la région au sens large.

Les aficionados ont péniblement atteint une centaine d’individus, enfants (et même bébé) compris. Eux, en revanche, le savaient depuis longtemps que leur petit rituel sordide devait avoir lieu à cette date, mais visiblement cela n’intéresse quasiment plus personne dans leurs rangs clairsemés. Ils ont dû se sentir très seuls et très minables dans une arène de première catégorie de 6000 places. Le veau affolé dont ils voulaient tant voir le sang couler a été supplicié pendant vingt minutes puis tué, sans aucune autre raison que leur jouissance immonde.

Le maire et les aficionados nous voient toujours comme des terroristes dangereux, si on en croit la flopée d’arrêtés municipaux sortis dans l’urgence, une fois la manifestation annoncée. Les gendarmes du Gers ont, eux, compris que le même mot ne pouvait pas décrire à la fois des tueurs fous et des manifestants pacifiques. Pour assurer la sécurité, ils étaient une vingtaine.

Le capitaine des gendarmes a ouvertement ignoré les arrêtés liberticides du maire qui, non content d’avoir voulu cantonner les manifestants dans une ruelle à 300 mètres des arènes, avait même interdit tout fumigène, sifflet, mégaphone ou autre dispositif sonore.

vic arrete maire

Dans les faits, le cortège a pu s’approcher jusqu’aux abords des arènes, deux mégaphones ont été utilisés et des sifflets incessants ont pourri l’atmosphère des barbares retranchés dans leur enceinte de torture. Le tout,  avec la bénédiction des forces de l’ordre.

Jean-Pierre a lu publiquement le message de Luce Lapin à tous les militants de la protection animale et à tous ceux qui les traitent de terroristes.

Il n’y a eu absolument aucun incident entre manifestants et gendarmes, ces derniers se montrant de bout en bout bienveillants et professionnels. En revanche, ils ont dû intervenir pour calmer des aficionados furieux, provocateurs et injurieux à la sortie des arènes. Hier à Vic, personne n’était dupe sur qui étaient les vrais violents et qui créait du trouble à l’ordre public.

Des tracts et de nombreuses cartes postales de dessins faits par les dessinateurs disparus de Charlie Hebdo pour le CRAC ont été distribués. La manifestation a été dispersée dans le calme.

Prochain rendez-vous : Magescq, le 15 février 2015 avec le mouvement citoyen qui s’y rassemblera.

P1140144

Photos : Didier Bonnet

3 commentaires

Classé dans Accueil, Corrida

Le réveillon d’anniversaire

Hier soir, nous avons fêté le réveillon d’anniversaire de Stéphanie. Une soirée entre filles (au départ) qui est devenue une fête avec les visiteurs habituels du weekend, sans oublier les chats et Enzo. Ah oui, et moi. D’ailleurs, à la demande générale de ma chérie, j’ai chanté « Les bateliers de la Volga » en russe devant l’assistance médusée. Эй ухнем, Эй ухнем, Ещё разик, ещё да раз. Et caetera, comme on dit en latin.

DSC09316p

Pour tout vous dire, initialement, c’était même supposé être une soirée karaoké, sauf que finalement, ça n’a pas arrêté de tchatcher, de rire, de boire (du champagne), de jouer, bref de passer une super soirée ce qui est bien l’essentiel.

DSC09320p

DSC09324p

Ça, c’était jusque vers 1 heure du matin. Ensuite, les filles sont passées au karaoké. Mais bon, le karaoké, on peut faire ça quand on veut. Alors que le réveillon de l’anniversaire de Stéphanie, ça n’arrive qu’une seule fois par an et justement, c’était hier.

DSC09334p

Ce qui veut dire… taddah… que l’anniv à Stéphanie, c’est… AUJOURD’HUI !!! Très exactement à 4h du matin, d’où l’heure à laquelle cette note a été mise en ligne. Allez, tous en choeur :

Joyeuzanniversèèèèèèèèèèèèèère
Joyeuzanniversèèèèèèèèèèèèèèère
JoyeuzanniverèèèrStéphaniiiiiiiiiiiiiiiiie
Joyeeeeeuuuuzaaaaaaaaaaaaaanniiiiiiiiversèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèère.

Très belle journée à vous

9 commentaires

Classé dans Accueil, Coups de coeur

Ya Puka

Vous connaissez tous la série des Yaka-fokon, qui désigne les fausses solutions toutes simples aux problèmes complexes : pour baisser le chômage, yaka bosser ou fokon trouve du boulot. Parmi les variantes les plus populaires, citons yavéka, yoraka,  yzonka et yapuka.

Or, justement, aujourd’hui est le jour où, pour la première fois de l’Histoire, un grand navigateur a pu s’exclamer à la face du monde, ce qui n’est pas rien : « Yapuka ! ». Enfin, presque. D’abord, il aurait fallu qu’il s’exprimât en français, or il était Portugais. Ensuite, il aurait plutôt dit : « Ya Puka Puka ».

puka puka 2

C’est en effet un 24 janvier, en 1521 pour être plus précis, que Fernão de Magalhães, plus connu sous son nom francisé de Fernand de Magellan, a découvert l’atoll de Puka Puka.

Cette île est le sommet d’un volcan de 3380 mètres de haut, quand même. Sauf que ça ne se voit pas trop, parce qu’il n’y en a que 265 mètres qui dépassent au-dessus de la surface.

puka puka

On en fait le tour assez vite, puisqu’elle mesure en gros 6 km sur 3,5. Au centre, un petit lagon fermé. Au total, il y vit 166 habitants au dernier recensement.

Pour la trouver, c’est tout simple : à partir de Tahiti, naviguez ou volez vers l’est à 252,32° pendant exactement 1192,4 kilomètres. C’est là qu’il y a Puka, au nord des Tuamotu (à ne pas confondre avec la chanson tahitienne « Tuatuamontua »).

puka puka 4

Bon, je vous préviens, le coin est plutôt désert, vous risquez de tourner vite en rond. D’ailleurs, Puka Puka fait partie des îles du Désappointement, que Magellan avait nommées îles Infortunées. C’est dire si l’ambiance y est euphorique. Comme quoi, quand ya puka, c’est pas forcément la joie.

Dans une prochaine note, nous parlerons du fokon, un magnifique rapace d’une grande intelligence malgré son regard bête, d’où son nom. Folfer (tant qu’il est chaud).

Très belle journée à vous

puka puka 3

Vues de Puka Puka : (1) NASA, (2) Google Earth, (3) Google Earth, (4) Wikipedia

Un commentaire

Classé dans Accueil

Chats vs Humain

J’le veux !!!

Présentation de l’éditeur :

À l’origine, Cat vs Human n’était qu’une série de  » gribouillages  » que Yasmine Surovec s’amusait à poster sur Facebook. Puis le trait s’est affirmé, la narration aussi, pour devenir de vraies petites BD très tendres et drôles, et un blog très suivi. Aujourd’hui, 860 000 fans suivent régulièrement les aventures de Cat vs Human sur le net. Mais laissons plutôt parler Yasmine elle-même de Chat vs Humain :

Yasmine Surovec« J’ai eu des chats toute ma vie durant. J’ai grandi entourée de chats qui étaient des chats sauvages avant qu’on ne les accueille. Mes tantes et mes parents avaient pour habitude de recueillir les chats errants qui miaulaient en pleine rue. Ce sont vraiment de sacrés personnages, tous empreints d’une personnalité unique. C’est la raison pour laquelle une bonne partie de mes scenarios est tirée de la relation que j’entretiens tous les jours avec eux. J’aime particulièrement quand les gens m’envoient des mails pour me faire part de leurs expériences car le plus souvent je trouve des similitudes avec les miennes, je reçois une tonne de messages disant :  » Mon chat fait la même chose  » ! Comme par exemple dans ma bédé, j’illustre la manière dont un chat préfère jouer avec la boite d’un cadeau hors de prix, plutôt qu’avec le cadeau lui-même. Enfin c’est vrai, TOUS les chats adorent les boites en carton et délaissent systématiquement leurs jouets. J’aime beaucoup continuer à m’occuper de mon blog tout en faisant le livre. Je prends beaucoup de plaisir à le faire, et je continuerai aussi longtemps que je le pourrai. J’aime beaucoup cette communauté de fanas de minous, car elle me soutient beaucoup, et aime les matous plus que quiconque. Mon but est de divertir les gens et de partager ma vision des chats à travers mes bandes dessinées. « 

cat versus human

Vraiment, je suis fan et le blog de la demoiselle est vraiment super sympa –> plick !

Très belle journée à toutes et à tous,

anti

 

Un commentaire

Classé dans L'Univers d'Anti

Pourquoi Charlie s’appelle Charlie

L’histoire de l’apparition de Charlie Hebdo en 1970 est très connue. Celle de l’origine du titre Charlie, beaucoup moins.

Il y avait au départ un hebdo satirique d’infos écrit par l’équipe de Hara Kiri, un mensuel « bête et méchant » comme le disait son slogan, et cet hebdo s’est appelé tout naturellement Hara Kiri Hebdo. Quand Charles de Gaulle est mort en 1970 la même semaine où un incendie ravageait une boîte de nuit, faisant des dizaines de victimes, Hara Kiri Hebdo a titré : « Bal tragique à Colombey : 1 mort ». Et il a été interdit pour ça (on a du mal à imaginer la même chose de nos jours).

Charlie-Hebdo-n-1-1970

Peu de temps après sortait Charlie Hebdo, avec toujours la même équipe et la même liberté de ton. Les Editions du Square, créées par Georges Bernier alias le professeur Choron, co-fondateur de Hara Kiri avec François Cavanna, avaient lancé en 1969 un autre mensuel nommé Charlie, entièrement consacré aux bandes dessinées, parmi lesquelles celles de Charles Schultz, « Peanuts » et son célébrissime personnage, Charlie Brown. Un mensuel italien nommé Linus (un autre personnage de Peanuts) a servi de modèle à Henri Roussel, le fondateur de Charlie également membre de l’équipe Hara Kiri sous le pseudonyme de Delfeil de Ton.

charlie linus

Quand Charlie Hebdo a été lancé, son titre avait l’avantage d’appartenir déjà aux Editions du Square et il faisait de plus une allusion ironique à « Charlie » de Gaulle qui était à l’origine involontaire de lui avoir donné naissance. Un humour déjà très Charlie dès le premier numéro !

Cela rend d’autant plus émouvant le dessin utilisé par l’écrivain britannique Magnus Shaw sur Twitter à la suite de l’attentat du 7 janvier.

charlie charlie brown

4 commentaires

Classé dans Accueil

Le choix du bonheur

C’est l’hiver, il fait froid, on en a ras la frange de plein de choses ? Ce n’est pas une raison pour ne pas se faire du bien ! Allez hop ! Lecture !

HAPPINESS JOY

Un article de Carolyn Grégoire, pour le Huffington Post à lire en ligne ici.

BIEN-ETRE – Une des hypothèses courantes des recherches en psychologie est que nous aurions un seuil de bonheur qui prédétermine en grande partie notre bien-être général. Nous orbitons autour de ce seuil, nous sentant plus heureux lorsque quelque chose de positif survient dans notre vie, et l’inverse, pour retrouver notre équilibre par la suite.

Or, il se trouve que ce seuil peut, dans une certaine mesure, être recalibré. Bien que notre humeur et notre bien-être soient en partie déterminés par des facteurs génétiques et culturels, les experts s’entendent pour dire qu’environ 40% de notre bonheur dépend entièrement de nous-mêmes. De vastes pans de la recherche autour de la psychologie positive ont démontré que le bonheur est choix que nous pouvons tous faire. Comme l’a dit le psychologue William James, « une des plus grandes découvertes de notre temps, c’est que l’humain peut changer sa vie en changeant son attitude face à celle-ci ».

Voici donc huit stratégies pour prendre votre bonheur en main

Essayez. Vous verrez!

Même un tout petit effort peu faire considérablement augmenter votre bonheur. Deux petites études expérimentales publiées cette année dans le Journal of Positive Psychology ont démontré que même de tout petits efforts pour être plus heureux amélioraient l’humeur et le bien-être global. Dans une de ces études, on a demandé à deux groupes d’étudiants d’écouter de la musique «joyeuse». On a ensuite demandé à un des deux groupes de faire des efforts conscients pour être plus heureux tandis qu’on a demandé à l’autre groupe de ne rien tenter activement pour améliorer leur humeur. Sans surprise, le groupe qui a fait des efforts conscients pour être plus heureux avait une humeur de loin plus positive après l’écoute de la musique en question.

Faites de votre bonheur votre priorité numéro un.

Les gens les plus heureux sont invariablement ceux qui font de leur bonheur un objectif de vie, selon le psychologue Tom G. Stevens, Ph.D., auteur du livre You Can Choose to Be Happy.

«Faites le choix de tirer profit de toutes les opportunités qui s’offrent à vous pour apprendre à être plus heureux, explique le docteur Stevens à WebMD. Par exemple, reprogrammez vos croyances et vos valeurs. Apprenez de bonnes stratégies d’autogestion, de bonnes techniques interpersonnelles et de bonnes habiletés professionnelles. Faites le choix de vous trouver dans des environnements et en compagnie de personnes qui peuvent contribuer positivement à votre bonheur. Les personnes qui sont les plus heureuses et qui s’épanouissent le plus sont celles qui mettent la vérité et leur croissance personnelle à l’avant-plan de leurs valeurs.»

Attardez-vous plus longuement sur tous les moments positifs de votre vie, même les plus petits.

coffee

Selon le neuropsychologue Rick Hanson, auteur du livre Hardwiring Happiness, nos cerveaux sont conçus pour détecter tout ce qu’il y a de négatif. Comme il le dit si bien, notre cerveau est comme une bande velcro pour les expériences négatives, et il est recouvert de téflon face aux expériences positives. Ce «biais négatif» fait en sorte que notre cerveau réagit intensément aux mauvaises nouvelles, comparativement à sa façon de réagir aux bonnes nouvelles. Un des effets pervers de ce «biais négatif» est de créer de mauvais souvenirs qui sont plus intenses que nos bons souvenirs, mais heureusement, nous pouvons toutefois intervenir consciemment sur ce dernier en prenant le temps de nous attarder sur les moments positifs dans notre vie, même les plus petits.

«Les gens ont tendance à ignorer la puissance cachée des expériences de la vie quotidienne, a confié Hanson au Huffington Post. Nous sommes bombardés d’opportunités de toutes sortes, 10 secondes par-ci, 20 secondes par-là, et il devient plus difficile de toutes les remarquer et apprendre de celles-ci. Les gens devraient apprendre à le faire plus souvent.»

Choisissez la pleine conscience.

meditation

Le secret du bonheur pourrait être aussi simple (et complexe) que de devenir plus conscient. Tout porte à croire que la méditation, une pratique à la portée de tout le monde, pour peu qu’ils aient la volonté de prendre quelques minutes pour faire taire leur esprit, est une excellente façon d’accroître son bonheur.

Professeur de psychologie à l’université du Wisconsin, Richard Davidson a démontré, grâce à ses recherches, que la pratique de la méditation permettrait vraisemblablement de transporter l’activité cérébrale du lobe frontal droit (qui est associé à la dépression, à l’anxiété et aux craintes) vers le lobe frontal gauche, qui a été associé aux sentiments de bonheur, d’excitation, de joie et de vivacité.

Créez votre propre bonheur: souriez!

success and motivation

Un des secrets d’une humeur plus positive serait tout simplement de sourire. Une étude réalisée en 2011 à la Michigan State University a démontré que les travailleurs qui souriaient plus parce qu’ils entretenaient des pensées positives étaient de meilleure humeur et étaient plus ouverts. Toutefois, le sourire forcé engendre, quant à lui, des humeurs plus négatives et l’introversion.

Soyez reconnaissants.

gratitude

Il a été démontré scientifiquement que cultiver la reconnaissance permet d’accroître le bonheur, et vous pouvez parfaitement bien choisir d’être plus reconnaissants.

Les gens reconnaissants ont une plus grande propension à apprécier les petits bonheurs de la vie qui sont définis comme «les plaisirs de la vie qui sont à la portée de tous», selon un rapport publié dans le Journal of Social Behavior and Personality.

Cherchez le bonheur, trouvez le bonheur… et le succès.

success

Selon les conventions reçues, c’est la recherche du succès qui engendrerait le bonheur, mais les recherches sur le sujet ont plutôt démontré que c’est le contraire qui est vrai. La recherche du bonheur permet non seulement d’atteindre le bonheur, mais le succès également, selon Shawn Achor, auteur du livre The Happiness Advantagema.

Achor a passé 12 années à étudier le bonheur à l’université Harvard. Il a découvert qu’une attitude positive permettrait d’augmenter le bien-être global et les performances des travailleurs à plusieurs chapitres, tant en ce qui a trait à la productivité qu’à la créativité et l’implication.

«Les gens qui cultivent une mentalité positive sont mieux équipés pour faire face aux défis, expliquait Shawn Achor dans le Harvard Business Review, en 2012. C’est ce que j’appelle l’avantage du bonheur, et toutes les décisions professionnelles bénéficient d’un état d’esprit positif.»

Permettez-vous d’être heureux.

happiness and dancing

Bronnie Ware est infirmière dans une unité de soins palliatifs. Elle a passé des années à accompagner des personnes âgées au cours de leurs derniers moments de vie, et elle a remarqué qu’il y avait un trait commun dans presque toutes ces personnes: elles regrettaient presque toutes de ne pas s’être accordé la permission d’être heureuses.

Madame Ware, qui a écrit le livre The Top Five Regrets Of The Dying, écrivait récemment dans un billet pour le Huffington Post:

Plusieurs de ces personnes n’ont réalisé que trop tard que le bonheur est un choix; elles s’étaient empêtrées dans de vieilles habitudes et façons de faire. Le soi-disant confort de la familiarité a pris le dessus sur leurs émotions et leur santé. La peur du changement les forçait à faire semblant d’être satisfaits même si, au fond d’elles-mêmes, elles désiraient ardemment rire un bon coup et remettre un peu de folie dans leur vie… La vie est un choix. C’est VOTRE vie. Faites des choix conscients, faites des choix judicieux, faites des choix honnêtes. Choisissez le bonheur.

Faites preuve de compassion

restoring balance

Vous voulez accroître la capacité de votre cerveau à être heureux? Méditez sur la compassion. Des scintigraphies cérébrales pratiquées sur le moine bouddhiste français Matthieu Ricard que lorsqu’il méditait sur l’amour de son prochain et la compassion, son cerveau produisait des ondes gamma qui «n’avaient jamais été observées auparavant». Ricard aurait la capacité pour le bonheur la plus développée jamais observée, et ce, grâce à la plasticité synaptique.

«La méditation, c’est n’est pas une simple sieste sous un manguier. Elle change complètement votre cerveau et, conséquemment, change complètement qui vous êtes», a un jour déclaré Ricard au New York Daily News.

13 astuces prouvées scientifiquement pour être heureux: Cliquez ici pour les voir.

Un article de Carolyn Grégoire, pour le Huffington Post à lire en ligne ici  (Il y a plein d’autres liens qui font du bien en bas de l’article d’origine.)

Très bonne journée à toutes et à tous,

Anti

3 commentaires

Classé dans L'Univers d'Anti

La pluie, les crêpes et Harry

Ce mercredi était une vraie journée d’hiver : pluie incessante et glaciale, air froid… Le genre de temps qui ne donne aucune envie de sortir. Ce qui ne nous a pas empêchés de le faire, pour de bonnes raisons.

174803

Nous avons récupéré Harry chez la véto où nous l’avions conduit hier après-midi, alors que nous récupérions Padmé (qui va très bien). Harry est actuellement un chat libre. Même s’il est assez souvent chez nous, surtout avec l’arrivée du froid, il vit de façon indépendante, très souvent dehors. Il n’est pas vraiment craintif, plutôt prudent. Avec un peu de douceur, il se laisse approcher et même prendre dans les bras ou accepter un câlin.

DSC09268p

La principale raison de son passage chez la véto est que, depuis plusieurs semaines, il laissait des traces de sang en marchant. Diagnostic : les coussinets de ses deux pattes avant ont été brûlés au second degré, probablement par de la chaux selon la véto. Dans quelles circonstances ? Mystère. Peut-être un voisin qui faisait des travaux. Le contact de la chaux est indolore, sauf qu’ensuite, si de l’eau s’y ajoute, ça brûle les tissus.

DSC09267p

Harry a été soigné et, au passage, stérilisé et pucé. Il est âgé d’environ deux à trois ans d’après sa dentition. Il a un bon état général, aucun parasite, des oreilles propres. Nous allons essayer de le garder à l’intérieur pendant quelques jours pour faciliter sa convalescence.

DSC09263p

Pour le goûter, nous avons eu droit à des crêpes. J’ai accompagné les miennes de Nocciolata, une pâte chocolatée délicieuse et onctueuse, semblable en goût et en texture au Nutella sauf qu’elle est bio et surtout, sans huile de palme. Les orang-outangs la remercient. Une journée plutôt lumineuse, tout compte fait.

DSC09257p

Même Harry, de plus en plus détendu, a finalement grignoté une crêpe nature, histoire de nous montrer qu’il appréciait tous les bons côtés des lieux.

Très belle journée à vous

DSC09274p

2 commentaires

Classé dans Accueil

Un message de Luce Lapin

Aux associations de protection animale qui se font parfois traiter de « terroristes » (je pense entre autres au CRAC Europe), répondez que Luce Lapin, qui était dans les locaux de son journal, « Charlie Hebdo », le jour de l’attentat et qui est survivante, se fera un plaisir d’expliquer ce que sont vraiment des… terroristes.

Diffusez !

Signé : Luce Lapin

3 commentaires

Classé dans Corrida, Coups de coeur

Générique ;-)

14161_583808465016741_2105852112_n

 

MDRRRR !

 

ENCORE ! Bébés et chats, la fine équipe !

Très bel après-midi,

Anti

3 commentaires

Classé dans Humour

Le saviez-vous ?

Crédit Photo Caroline
Lespetitslapins.fr

Saviez-vous que les lièvres bouquinent ? Non ? Eh bien moi non plus ! Je l’ai appris ce matin au réveil. Damned ! Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Laissons la parole à Marc Giraud :

Les lièvres bouquinent

La saison des amours a déjà commencé

 

Chez les lièvres, ça manque de filles…

 
C’est parti ! Même dans la neige, les lièvres mâles parcourent les campagnes à la recherche de femelles, qui sont moins nombreuses qu’eux. Lorsqu’ils en trouvent une, ils sont plusieurs à la poursuivre de leurs ardeurs : le harcèlement peut durer plus d’une journée ! Les mâles se livrent alors des combats de boxe, dressés à la verticale les uns contre les autres : ils bouquinent.

Contrairement à ce que l’on a longtemps cru, le bouquinage n’est pas forcément l’apanage des mâles (on ne peut pas distinguer les deux sexes sur le terrain). Les femelles se battraient également pour se défendre quand elles ne sont pas consentantes, si besoin à coups de dents. L’accouplement est rude. La femelle est giflée, mordue dans le dos, et certains biologistes pensent que cela provoque une forme d’hypnose. Sympas, ces petites bêtes…

 

D’où vient ce mot « bouquiner » ?

 

Le lièvre mâle s’appelle bouquin, ce qui veut dire « petit bouc ». C’est une allusion aux touffes de poils arrachés que l’on trouve, sur le terrain, après les violences amoureuses des lièvres. Aucun rapport avec les livres et la lecture…

Source texte ici. 

Très belle journée à tous,

 

Anti

3 commentaires

Classé dans L'Univers d'Anti, Nature

Le chat mystère

Allez, ce matin, un petit jeu. Sur les photos qui suivent, toutes prises hier à la maison, plusieurs de nos chats sont en pleine action. Un seul d’entre eux est assoupi à cause d’une anesthésie subie le matin pour les besoins d’une intervention sans gravité. Saurez-vous trouver lequel ? Taddaaaah !

DSC09252p

DSC09249p

DSC09251p

DSC09255p

Langue au chat ?

Très belle journée à vous

2 commentaires

Classé dans Accueil

Fulminer la bulle

Les plus cultivés d’entre vous en vocabulaire papal le savent probablement déjà, mais j’avoue sans honte que j’en ignorais tout : non seulement les papes font des bulles, mais en plus ils les fulminent. J’ai découvert cette intrigante expression un peu par hasard hier soir en jetant un coup d’œil sur l’éphéméride du 20 janvier dans Wikipedia – vous savez, tout ce qui s’est passé tel ou tel jour de l’année, des débuts de l’Histoire à nos jours.

Et voilà t-y pas que, au milieu de dizaines de faits plus ou moins inintéressants, je tombe sur cette info bouleversante :

« 20 janvier 1309 :  dans la bulle Vita perennis gloria, fulminée ce jour, le pape Clément V reconnaît le caractère authentique des reliques de Saint-Gaudens ».

Clément_V

Ainsi donc, il y a très exactement 706 ans, dans sa grande infaillibilité, un pape fulmina une bulle. Dit comme ça, avouez que ça interloque. Pourquoi fulmine-t-il, ce pape ?

Est-il très énervé en écrivant un texte rageur, ponctué de grands mouvements de menton ou de coups de poing sur la table, voire de « et toc » (ou du moins la version latine de cette expression onomatopesque que je ne m’aventurerai pas à traduire) ? Une hypothèse pas si loufoque lorsqu’on sait que ce pape, de son vrai nom Bertrand de Got, était le premier des sept à avoir siégé à Avignon parce que ça le gavait de déménager à Rome (je n’invente rien). C’est dire s’il n’en faisait qu’à sa tête.

Mais je digresse, revenons au sujet. Pour commencer, pourquoi appelle-t-on cela une bulle ? Au départ, une bulle, c’est un globule, une boule légère. Rien à voir avec une déclaration solennelle en latin, retranscrite sur parchemin ou, plus récemment, sur papier relié, autrement dit un document qui, par sa forme, ne ressemble en rien à une bulle comme aime à en faire tout savon digne de ce nom quand il est mouillé.

Sou_de_Clément_VSauf que le dictionnaire de l’Académie française nous apprend qu’une bulle, c’est aussi un sceau ou un cachet de forme ronde (c’est de là que vient le rapport avec une bulle sphérique). Et le pape, lorsqu’il rédige ses pensées théologiques sur tel ou tel thème qu’il choisit de traiter, va authentifier son décret par un sceau. Sceau qui dégage force fumée au moment où la cire est chauffée pour recevoir le motif en relief qui va la marquer.

Fulminer la bulle, ça veut simplement dire faire chauffer la cire. Pensez-y la prochaine fois que vous vous épilerez.

Voilà, vous savez tout ce que je sais sur le sujet. Vous pouvez reprendre vos autres activités. Et si elles vous font trop fulminer, vous pourrez toujours vous détendre en la coinçant, la bulle.

Très belle journée à vous

Illustrations : (1) le pape Clément V papote avec des potes, (2) le sceau de Clément V fulminé juste à point.

9 commentaires

Classé dans Accueil

Abolition 2015 : soyons partout !

ABOLITION 2015 : SOYONS PARTOUT !
PROPOSITION DE RENCONTRE
MESSAGE A REDIFFUSER AU MAXIMUM !

Chers amis de combat,

2014 fut une nouvelle année exceptionnelle dans la lutte pour l’abolition de la barbarie des arènes grâce notamment à la multiplication des actions citoyennes : 45 ! Si l’on ajoute la contribution des associations, cela fait près de 55 manifestations devant les lieux de torture des 11 départements du sud de la France.

Fin 2014, les représentants de l’Etat, l’aficionado Valls en tête, ont initié une nouvelle stratégie : infliger des amendes (60 euros pour commencer) à chaque participant identifié des actions citoyennes non déclarées, et donc considérées comme ne respectant pas les arrêtés municipaux en vigueur. Alerté par des militants, le CRAC Europe s’est mis à la disposition de ces derniers pour contester ces amendes devant les tribunaux. La procédure a été déposée devant le tribunal de Dax début janvier 2015. Rappelons que grâce au FLAC66, deux arrêtés abusifs ont été cassés à Céret et Millas fin 2014, idem à Captieux en 2013 grâce à l’action de L214 et à Vic Fezensac en juin 2014 suite à l’action du CRAC Europe (retrait d’un arrêté abusif du maire la veille du procès en référé !).

Pour poursuivre et intensifier la lutte, il semble nécessaire de changer de stratégie. Le CRAC Europe propose à toutes les associations qui se sentent concernées, à toutes les citoyennes et citoyens « spécialistes » des actions citoyennes, de se réunir rapidement pour discuter de la suite des actions. L’objectif étant de se répartir les 67 villes et villages de sang (une centaine de corridas et novilladas dans l’année) afin que pour la première année, il y ait des manifestations absolument partout. Afin d’éviter les amendes, nous proposons de déclarer toutes les manifestations.

Ce n’est bien entendu qu’une proposition et chacun choisira sa façon d’agir, cela va de soi. Le CRAC Europe propose juste d’en discuter à toutes celles et ceux qui seraient disposés à co-déclarer des manifestations. Rappelons qu’il faut fournir trois noms de responsables pour chaque manifestation.

Nous vous proposons une première réunion « sud-ouest » à Pau le samedi 31 janvier 2015 à 14h00 et une réunion « sud-est » à Montpellier le samedi 7 février 2015 à 14h00. Le lieu exact sera communiqué aux seuls participants qui auront contacté le CRAC Europe pour s’inscrire : craceurope@gmail.com (merci de préciser si vous venez à Pau ou à Montpellier). Si le nombre de participants est insuffisant, les réunions seront annulées. Venez nombreux ! Ensemble pour les taureaux, chacun gardant son identité et son libre arbitre. Nous le répétons c’est une proposition pour être toutes et tous plus efficaces et occuper tout le territoire.

Merci de rediffuser ce message au maximum et merci pour vos réponses !

Bien à vous

Pour le CRAC Europe
Jean-Pierre Garrigues

crac header

PS : nous pensions diffuser ce message bien avant le début de la temporada qui était censée démarrer à Magesq le 15 février. Nous venons d’apprendre qu’une séance de torture d’un jeune taureau est programmée à Vic Fezensac ce dimanche 25 janvier à 11h00. Nous venons donc de déclarer une première manifestation afin de ne rien laisser passer. Venez nombreux !

Attention, contrairement à une rumeur qui court déjà et que nous démentons, il ne s’agit pas d’un leurre mais d’une vraie manifestation. Seules les informations données sur la page officielle du CRAC Europe sont certifiées véridiques.

Laisser un commentaire

Classé dans Corrida

Première corrida 2015 à Vic le 25/1, on y sera aussi

ABOLITION 2015 : NOUS SERONS PARTOUT !

Vic Fezensac, dimanche 25 janvier 2015 à 11h00 : « lidia d’un novillo », un picador est prévu ! Ceci signifie qu’un jeune taureau va être torturé à mort pour le plaisir de « pervers, sadiques et malades mentaux ». Nous ne faisons que citer le philosophe Michel Onfray qui décrit ainsi les aficionados dans son ouvrage « Le réel n’a pas eu lieu », chapitre « Le plat à barbe d’un heaume de cuivre en or », page 61. Sera-t-il attaqué en justice pour injures ?

C’est donc le début des hostilités pour la saison 2015 et nous ne laisserons rien passer. Rappelons qu’en juin 2014, le maire de Vic avait été condamné par la justice à payer 500 euros au CRAC Europe suite à la publication d’un arrêté municipal liberticide, retiré la veille du passage devant les tribunaux. Manifester est un droit constitutionnel que nous entendons utiliser au maximum. Le CRAC Europe dépose, dès ce lundi 19 janvier 2015, une déclaration de manifestation.

vic on arrive

RENDEZ-VOUS A TOUS LES ABOLITIONNISTES A 9H00 DEVANT LES ARÈNES DE VIC-FEZENSAC LE 25 JANVIER.

Rien ne nous arrêtera ! La corrida est source de trouble à l’ordre public. Nous demandons un arrêt des massacres tant que la démocratie ne se sera pas exprimée. Nous réclamons un débat à l’Assemblée nationale pour faire changer la loi afin que la corrida redevienne illégale sur tout le territoire, comme c’était le cas avant le 21 avril 1951.

NE RATEZ PAS CET ÉVÉNEMENT !
25 JANVIER 2015 – 9H00 DEVANT LES ARÈNES
VIC FEZENSAC.

Attention aux intox : contrairement à une rumeur qui court déjà et que nous démentons, il ne s’agit pas d’un leurre mais d’une vraie manifestation. Seules les informations données sur la page officielle du CRAC Europe sont certifiées véridiques.

Événement FB : https://www.facebook.com/events/1561109204136923/

CORRIDA BASTA !

Pour l’équipe du CRAC Europe
Jean-Pierre Garrigues

crac header

Laisser un commentaire

Classé dans Corrida