Une petite visite en passant

C’était il y a deux semaines exactement. Il était près de minuit, il faisait très chaud, la fenêtre de notre chambre était ouverte en grand. Anti regardait des trucs sur son téléphone et je commençais à sombrer dans le sommeil quand soudain, un grand cri. J’entrouvre les yeux. Anti avait disparu. Elle était passée sous le lit.

J’ai dit à Anti : « Mais pourquoi tu es sous le lit ? »

Elle m’a répondu : « Il y a une chauve-souris ! »

DSC02569p

En effet, un charmant chiroptère de belle taille voletait près du plafond, se demandant où il pouvait bien se trouver et surtout comment en repartir. Je me suis levé, j’ai attrapé mon appareil photo resté dans le séjour, j’ai pris l’adorable créature en photo et ensuite, j’ai enfin fait ce qu’Anti me demandait de faire : éteindre la lumière pour qu’elle puisse sortir. Ça a marché – dommage, je l’aurais bien admirée plus longtemps. Anti est ressortie de dessous le lit, c’était très drôle.

Pendant plusieurs minutes après sa disparition, deux de nos minous continuaient à fixer le plafond désert. Mais en vain.

Très belle journée à vous

DSC02572p

5 commentaires

Classé dans Accueil

Ayo, Maxime, Joan

Quatrième soirée musicale en une semaine, nous étions mercredi aux arènes à nouveau, cette fois pour assister aux prestations d’Ayo, de Maxime Leforestier et de Joan Baez.

DSC03069p

DSC03083p

Des voix riches et sensibles, avec en sommet ultime, celle de Joan Baez, personnage mythique que je découvrais pour la première fois sur scène – un pur joyau. La grande dame, comme la surnomme Leforestier avec justesse, a commencé par une chanson écrite en 1958… J’avais 4 ans et elle était déjà une icône en devenir. Elle nous a enchantés du début à la fin.

DSC03149p

Nous avons eu le privilège d’être parmi les invités des premiers rangs, ce qui nous a permis de profiter de ces artistes au plus près. Magnifique soirée…

Très belle journée à vous

DSC03106p

Laisser un commentaire

Classé dans Accueil, Musique

Luce Lapin membre d’honneur

LUCE CL charlie 660

C’est avec une profonde et sincère émotion teintée de joie que je relaie cette grande nouvelle : la journaliste Luce Lapin (Les puces de Luce, Charlie Hebdo) a accepté de nous rejoindre parmi les membres d’honneur de l’association Les Chats Libres de Nîmes Agglo.

Elle vient de publier un très bel article dédié à l’association Les Chats Libres de Nîmes Agglo sur son site Luce et Copains, (source ici) :

« C’est avec émotion que j’ai accepté d’intégrer le comité d’honneur de l’association Les Chats libres de Nîmes Agglo, avec émotion mais également avec humilité. Humilité envers ces bénévoles qui, sans relâche, nourrissent, trappent pour soigner et stériliser, car stériliser, c’est sauver, épargner de la souffrance. Ils essaient ainsi de réparer ce que les « bons citoyens » ont négligé, voire refusé de faire, irresponsabilité et inconscience ayant pour conséquence extrême la souffrance et trop souvent la mort, précédée de l’agonie, de petits êtres sensibles arrivés dans ce monde pour n’en connaître que le pire, avant que de rejoindre le néant.

La tâche énorme qu’offrent ces hommes et ces femmes sur le terrain à ces laissés-pour-compte félins est leur rocher de Sisyphe, il demande, chaque jour de l’année, un grand dévouement et une abnégation totale. Une fois les petits protégés, adultes, jeunes, âgés ou chatons, mis en conformité sur le plan sanitaire, l’idéal consiste évidemment à leur trouver un foyer aimant, qui pourra leur assurer soins et stabilité durant les années, courtes ou longues, qu’il leur reste à vivre. Et à continuer de pousser le rocher pour les autres, les jetés pour cause de vacances, les abandonnés sous prétexte de décès familial — mais dont les descendants empochent l’héritage —, de déménagement ou de pseudo allergie.

Excel-150x150

Pour ceux qui, abandonnés depuis longtemps à la vie en extérieur, livrés à eux-mêmes depuis toujours ou étant nés dehors et n’ayant jamais connu la douceur d’une caresse, ne peuvent faire confiance à l’humain — et on les comprend… —, la vie de « chat libre » trouvera sa justification. Toutes les chances seront mises de son côté par l’association, mais les dangers, nombreux, subsisteront malgré tout. La route, les chasseurs, les malveillants — qui leur jetteront des pierres, voire déposeront du poison sur leur chemin —, les chiens, les autres matous qui défendront « leur » territoire… Ils devront en plus affronter le froid, les grosses chaleurs, seront tenus, pour leur sécurité, de se maintenir sans cesse sur le qui-vive, dormir d’« une oreille », tandis que l’autre sera à l’affût de la moindre plume qui tombera près de leur abri, chaque jour improvisé. Pour ceux-là, la roue tournera inexorablement, avec ses accidents de vie irréversibles. Le pire — si tant est que quelque autre situation puisse être ainsi qualifiée — étant le cas de chats sociables ayant dû, la mort dans l’âme mais sans autre possibilité, être remis à la rue faute d’adoptants.

Nous sommes une espèce considérée comme supérieure. Que cette prétendue supériorité trouve pour le moins sa justification dans la protection de nos frères et sœurs, dits… « plus petits ». Et que l’empathie et la compassion guident notre chemin jusqu’à eux. »

Luce Lapin

• Pour aider, pour adopter : Chats libres de Nîmes Agglo

*  *  *  *  *  *  *

L’association a publié  »Le peuple de l’ombre – Les aventures humaines et félines des Chats Libres de Nîmes Agglo » aux Éditions du Puits de Roulle en décembre dernier. L’ouvrage a déjà reçu un large soutien de la part des défenseurs des animaux (voir la revue de presse). Très belle journée, Anti

2 commentaires

Classé dans L'Univers d'Anti, Tous des humains

Les Chedid, nous tous ensemble

Tout le monde a entendu au moins une fois Louis Chedid chanter, tout le monde a repris ses refrains. Beaucoup sont fans de Matthieu son fils, fantastique showman en plus d’avoir une voix exceptionnelle, une créativité renversante et un jeu de guitare virtuose (oui, je fais partie des fans). Très peu avaient entendu parler avant la création de ce groupe familial sans pareil de Joseph et Anna Chedid, deux autres enfants de Louis, pourtant d’un talent tout aussi renversant.

DSC02897p

Mais en fait, il serait réducteur de penser que les quatre Chedid sur scène sont juste la juxtaposition de quatre artistes remarquables. Ensemble, ils deviennent probablement l’un des groupes les plus excitants, tous styles confondus, que nous ayons eu le plaisir de voir depuis des années.

DSC02941p

Et d’ailleurs, c’est quoi, ce groupe, techniquement ? Quatre guitaristes, quatre bassistes, quatre percussionistes, deux pianistes, quatre chanteurs, quatre choristes, quatre compositeurs, quatre paroliers… le tout en seulement quatre personnes et surtout, en un seul coeur, une seule âme.

DSC02917p

DSC02914p

DSC02926p

Anna nous a subjugués, époustouflés, ravis, renversés par sa voix d’ange, son humour et son jeu de basse. Joseph est un redoutable guitariste et chanteur, drôle, inventif, brillant.

DSC02949p

Inutile de dire que Matthieu, dans cette famille de surdoués, est encore plus hallucinant. Avez-vous déjà été dans un cratère de volcan en pleine éruption ?

DSC03010p

C’est exactement la sensation qu’ont eu les 2500 spectateurs du théâtre antique d’Arles, pourtant déjà en fusion, quand il est redevenu M et a parcouru la foule en courant dans les gradins tout en faisant hurler sa guitare dans un solo démentiel qui a probablement été détecté par tous les sismographes à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde.

DSC02966p

Quant à Louis, quel être merveilleux, sous tous ses aspects – l’artiste, le poète, le patriarche doux et discret, le sensible parmi les sensibles.

DSC02952p

DSC03044p

Il faut ajouter à cette famille extraordinaire Emilie, une autre fille de Louis qui filme la tournée, et Billie, fille de Matthieu qui est venue chanter pour la première fois sur scène avec le reste du quatuor.

DSC03038p

DSC03062p

En ressortant, je pensais aux Roms, chez qui il est crucial lorsqu’on a un talent de le transmettre aux enfants et de le faire s’épanouir en eux. Les Chedid ont cette noblesse et cette générosité des gens du voyage à la puissance mille, des fils et filles du vent. Le vent qu’ils chevauchent et modulent, du souffle d’air à l’ouragan, pour nous faire tous vibrer d’émotion et de bonheur partagés.

Merci.

DSC02989p

3 commentaires

Classé dans Accueil, Musique

C’est quand la pluie ?

Nos dernières gouttes de pluie, maigrelettes, remontent à la mi-juin. Depuis, il fait chaud, très chaud. Hier matin, espoir fugitif : le site de Météo France annonçait de gros orages pour l’après-midi à Nîmes. Enfin ! On a fermé les vélux, les fenêtres des voitures… mais pas la moindre goutte ne s’est formée. Je vous raconterai le magnifique concert des Chédid un peu plus tard, il fait trop chaud pour me concentrer afin de mettre en valeur comme cela le mérite la merveilleuse soirée passée mardi avec ces artistes magiques.

DSC03064p

Dans la semaine qui vient, c’est soleil et chaleur sur Nîmes, encore et toujours.

C’est quand la pluie ?

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Classé dans Accueil

Sting, musique de haut niveau, la folie en moins

Le 20 juillet, nous étions à nouveau aux arènes de Nîmes, cette fois pour voir et écouter Sting. Avant d’aller plus loin, je me dois de dire que l’immense majorité des spectateurs a adoré ce concert.

DSC02850p

Nous, on est restés sur notre faim. Quelques jours après l’énergie phénoménale et joyeuse de Santana et la veille de l’extraordinaire concert de la famille Chedid à Arles qui rayonnait mille fois plus avec mille fois moins de moyens (note à suivre), le show présenté par Sting et son groupe a paru très plat, malgré ses évidentes qualités musicales. Le problème de fond, c’est que tout y était hautement prévisible, car hautement formaté. L’inverse d’une musique vivante.

DSC02819p

Par exemple, que venait faire là ce (trop) long instrumental, figure de style imposée tout droit sortie des plus dispensables conventions venues du jazz, prétexte artificiel à ce que chaque musicien puisse faire son petit solo pour démontrer à quel point il était bon ? On le sait qu’ils sont bons, quelle question – ce qu’on veut, c’est de l’émotion.

DSC02804p

Les seuls moments où Sting mettait vraiment le feu, c’était en reprenant les grands tubes de l’époque faste de Police. Sympa, certes, mais un aveu évident que trente plus tard, il ne s’est plus passé grand chose.

DSC02866p

En fait, je l’avoue, je me suis ennuyé plus d’une fois pendant cette soirée, alors que j’ai une sympathie certaine pour ce musicien et chanteur fabuleux. Tous les concerts ne peuvent pas être touchés par la grâce.

2 commentaires

Classé dans Accueil, Musique

Lettre ouverte au maire de Marboz

Monsieur le Maire,

Nous apprenons avec stupéfaction la décision scandaleuse prise par votre commune d’organiser lors du weekend des 25-26 juillet 2015 une démonstration de corrida. Le Code pénal définit cette pratique comme relevant de sévices graves et actes de cruauté sur des animaux (article 521-1 de la section Crimes et Délits). Nous avons bien compris qu’il s’agirait d’un simulacre, mais cela n’enlève rien au caractère profondément choquant d’une telle animation. Imagineriez-vous un spectacle familial mimant une cérémonie d’excision ou un viol en réunion ? Comme ce serait drôle et distrayant, puisque, bien sûr, il n’y aurait aucune violence réelle, n’est-ce pas ? Ce que vous vous apprêtez à faire relève de la même ignominie.

Faire l’apologie d’un délit sévèrement réprimé par la loi est indigne de votre fonction d’élu de la République. Le torero présenté si complaisamment par un journal local comme « l’un des espoirs de la tauromachie française », est considéré comme un délinquant interdit de toute pratique tauromachique en dehors des onze départements du sud de la France, où le délit visé par le Code pénal est exempté de peine pour cause de « tradition locale ininterrompue » (exemption qui, en passant, ne retire rien au fait que cela demeure un délit). Sans revenir sur le manque total de définition juridique claire de ce qu’est une tradition (depuis quand ?) locale (jusqu’à quelle distance ?) ininterrompue (pendant combien de temps ?), il doit vous sembler évident que la commune de Marboz ne fait ni partie des onze départements tauromachiques où les spectacles de torture sur des bovins sont tolérés par la loi, ni héritière d’une quelconque tradition de tels spectacles de torture.

Nous vous informons que nous comptons mettre en oeuvre tous nos moyens pour nous opposer à ce que vous envisagez de cautionner. Attendez-vous à recevoir de nombreux appels téléphoniques et mails. Nous allons également saisir les médias et les grandes associations nationales de protection animale telles que la Fondation Brigitte Bardot et 30 Millions d’Amis. De plus, nous avons la ferme intention de venir manifester dans vos rues le jour de ces sinistres festivités. Bien entendu, nous renoncerons à ces multiples modes d’action si vous prenez la sage décision d’annuler ce spectacle ignoble.

Avec nos salutations,

Roger Lahana
Vice-président du CRAC Europe pour la Protection de l’Enfance

Un commentaire

Classé dans Corrida

Marboz le village de la honte, 25-26 juillet 2015

marboz CP

Communiqué du CRAC Europe

Le 1er juin 2015, la cour administrative d’appel de Paris a confirmé le retrait de l’inscription de la corrida au Patrimoine Culturel  Immatériel (PCI) de la France (procédure initiée par le CRAC Europe et Droits des Animaux). En octobre et novembre 2013 trois propositions de loi pour l’abolition de la corrida ont été déposées par des députés du PS, de l’UMP et d’EELV à l’Assemblée Nationale et  100 députés ont déjà signé l’un de ces textes. Dans tous les pays tauromachiques, la corrida ne subsiste que grâce à des subventions publiques, raison pour laquelle, depuis 7 ans en Espagne, plus de la moitié des spectacles tauromachiques ont disparu, faute d’argent des collectivités.  Dans tout le sud de la France, la corrida est confrontée à une opposition citoyenne de plus en plus forte, avec des manifestations devant les arènes tous les week-ends.

Et dans ce contexte, que font le maire de Marboz et son comité des fêtes, dans une petite commune de 2500 habitants située à 90 kms au nord de Lyon, bien loin des terres barbares du sud de la France ? Ils organisent une « feria » et invitent des tortionnaires en dentelle à venir faire des démonstrations de corrida équestre. Ces séances de prosélytisme et de propagande hors zone tauromachique sont particulièrement insupportables aux citoyens que nous sommes. Certes, on  nous annonce qu’il n’y aura pas d’effusion de sang. Il n’en demeure pas moins que des taureaux seront maltraités juste pour le plaisir de certains, que des chevaux non protégés seront mis en danger, que des spectateurs risquent pour leur vie dans les arènes (saut récent d’un taureau dans les gradins dans le sud de la France à St Chaptes en juin 2015) et hors des arènes (la liste des décès et blessés graves lors d’abrivados s’allonge de manière préoccupante : St Maurice de Cazevieille et Mudaison dans le Gard fin juin 2015, Aigues-Mortes en 2014, Quissac en mai 2012, et même Marboz en 2009 ).

Le CRAC Europe a demandé à M. Alain Gestas, maire de Marboz, d’annuler les démonstrations du torero Rafael de Lucas et des deux rejoneadors (corrida équestre) Laury Tisseur et Patricia Pellen. Hors zone tauromachique, ces personnes risquent deux ans de prison et 30 000 euros d’amende pour sévices graves et actes de cruauté, ce sont des tortionnaires d’animaux.

Le CRAC Europe  a demandé au préfet de l’Ain de prendre les mesures qui s’imposent pour empêcher la tenue de ces spectacles générateurs de trouble à l’ordre public.

Le CRAC Europe organise deux manifestations les 25 et 26 juillet à Marboz avec défilé dans le village. Elles ont été déclarées officiellement aux autorités. Maltraiter des animaux, ce n’est pas la fête.

Pour l’équipe du Comité Radicalement Anti Corrida (CRAC Europe pour la protection de l’enfance)

Jean-Pierre Garrigues
Tél. 06 75 90 11 93
www.anticorrida.com

Laisser un commentaire

Classé dans Corrida

En quête de frais

Avec les journées caniculaires qui s’enchaînent chez nous depuis plusieurs semaines, nos chats sont comme nous en quête de frais. Quoique… certains préfèrent aller s’installer malgré tout dans les combles, au risque de se déshydrater – c’est pourquoi nous en avons condamné l’accès. Voici quelques stratégies mises au point par nos minous pour faire face aux grandes chaleurs.

- Traîner au bord de la piscine :

DSC02482p

- Faire la sieste à l’ombre :

DSC02488p

- Passer l’après-midi devant un bon film à la télé :

DSC02540p

- Profiter de la fraîcheur de la nuit sur l’escalier mouillé (non, le chat gris des voisins n’a pas été décoloré par l’eau de la piscine, il est comme ça tout le temps) :

DSC02557p

- Se tremper sous le robinet du lavabo et s’allonger ensuite sur le carrelage :

DSC02577p

- Et surtout, penser à boire souvent :

DSC02446p

Très belle journée à vous

2 commentaires

Classé dans Accueil

Will charmé

Notre cher Will se sent de plus en plus à l’aise dans son paradis terrestre pour chats. Il a parfaitement pris ses marques et a désormais, comme tous les autres, ses petites habitudes et ses coins favoris. Quelques photos récentes…

DSC02520p

DSC02491p

DSC02501p

DSC02516p

DSC02498p

Et pour finir, avec son copain Maley et deux jambes de plus pour faire huit en tout :

DSC02564p

Très belle journée à vous

Un commentaire

Classé dans Accueil

Et viva Carlos Santana

Comme la plupart des gens de mon âge (ou plus), j’ai découvert Carlos Santana à la suite de sa génialissime prestation à Woodstock en 1969. Le petit Mexicain qui avait pour plus grosse expérience scénique les clubs de Tijuana était âgé d’à peine 22 ans, son affolant batteur Mike Shrieve en avait 17, et ils ont marqué ce jour-là l’histoire du rock au fer rouge avec un Soul Sacrifice d’anthologie, devenu mythique.

DSC02676p

En ces temps-là, le rock en pleine créativité foisonnante (y compris hallucinogène) avait ringardisé toutes les musiques de vieux – salsa, cha-cha, rumba… Mais soudain, lorsque Santana est monté sur scène, toutes ces œillères ont volé d’un coup en éclat et tout le monde a bougé son cul de façon irrépressible sur les rythmes latinos relevés à la sauce Carlos. Il est d’ailleurs crédité comme le précurseur absolu de ce que l’on a nommé bien plus tard la World music, popularisée entre autres par Peter Gabriel avec son label Real World.

DSC02596p

DSC02623p

Alors que nous approchions des arènes vers 21h30, nous avons entendu les premières notes de Soul Sacrifice, hymne indémodable, dont nous avons vu toute la fin installés sur les gradins, au milieu d’un public unanimement ravi. L’atmosphère était magique, le son énorme, les rythmes surchauffés et la guitare de Santana comme de la lave en fusion.

DSC02640p

DSC02693p

DSC02632p

DSC02592p

Tous les grands morceaux de ce musicien incomparable se sont enchaînés sans faiblir une seconde, tout le monde vibrait à l’unisson, des sourires partout. De la belle musique, de la musique joyeuse, de la musique généreuse, de la musique hors du temps où des chansons écrites il y a quarante ans se mêlaient à celles plus récentes, le tout joué par des virtuoses endiablés aux racines musicales riches et profondes – de Charlie Parker à Miles Davis, de John McLaughlin (avec qui Santana a joué quelques jours auparavant à Montreux) aux thèmes traditionnels mexicains revampés en latin rock enfiévré.

DSC02661p

DSC02657p

DSC02612p

Un très, très grand concert mené à fond les manettes pendant 2 h 30 par l’éternel Carlos Santana. Ça valait le coup d’attendre 46 ans pour le voir en vrai.

DSC02625p

La playlist :

Soul sacrifice - Saideira - Love makes the world go round - Freedom in your mind - Maria Maria - Foo foo - Corazon espinado - Jingo loba - A love supreme - A place with no name - Awade - Europa - Sacalo - Tequila - Smooth

DSC02598p

Rappel :

Black magic woman - Oye como va - Toussaint l’Ouverture - Ominous

DSC02765p

5 commentaires

Classé dans Accueil, Musique

Surnaturelle nature

Au coeur de tous les mythes primitifs, on retrouve toujours cette même notion : la Nature, dans toutes ses manifestations, n’est ni bonne, ni mauvaise, elle est puissante, ce qui est très différent. Les notions de bien et de mal ne viennent qu’ensuite, elles sont forcément relatives et culturelles. Ce sont les religions qui ont ajouté ces jugements de valeur, ces codes moraux. En revanche, ce qui est puissant, est puissant. Dans l’Ancien testament, Dieu agit bien des fois de façon que l’on qualifierait de cruelle ou de violente. Il n’est pas surnommé le Tout-Bon, mais le Tout-Puissant.

Aujourd’hui encore, à n’importe quel moment, la Nature nous émerveille. Parfois, il suffit d’un rien et nous nous sentons emplis d’admiration. Quelle étrange chose que ce soit justement le mot « surnaturel » qui désigne la puissance, supposée ou réelle, de la Nature. Cette puissance n’est pas nécessairement un déchaînement de force – tremblement de terre, éruption volcanique – mais aussi bien quelque chose de suprêmement harmonieux ou d’incroyablement dépouillé – imaginez les dunes du Sahara s’étendant jusqu’à l’horizon pour avoir à la fois le dénuement, la puissance et la sidération.

DSC02478p

En voyant hier dans le jardin ces fleurs, à la fois banales et tellement belles, je me suis dit que, cette fois encore, il n’y avait rien de plus surnaturel que la Nature.

Très belle journée à vous

2 commentaires

Classé dans Accueil

Canicule : de l’eau pour les animaux

Dscf3943

Je relaie ici un message (en fait, plusieurs échanges entre différents interlocuteurs) reçu de notre amie Sophie des Noisettes, fidèle amie de terrain et lectrice de notre blog, salutaire pour nos amis les animaux. Vous y trouverez sûrement des informations importantes pour agir tout près de chez vous, vous aussi.

« Coucou, j’ai mis des grosses bassine d’eau à 3  kilomètre de ronde pour les chats errant, les oiseaux et pour tous les animaux. si tout le monde peux faire un petit geste c’est génial. Je le fais depuis 3 jours, certes c’est fatigant tous ces litres d’eau mais ça sauve des vies. »

« Très bonne initiative, mais attention tout de même : pour les petits oiseaux, il est important de poser quelque chose au milieu des bassines (une brique, une petite cuvette renversée, une grosse pierre…) si elles sont profondes car les petits oiseaux (et surtout les jeunes) se noient souvent dans les récipients profonds. L’idéal est d’ajouter un récipient large et peu profond pour que les hérissons puissent  boire eux aussi sans tomber dans la bassine et s’y noyer, car ils souffrent aussi beaucoup de la sécheresse nos petits amis « piquants ». »

« J’en profite pour rappeler qu’il ne faut jamais donner de lait aux hérissons ( hors biberonnage avec lait spécial.)

Dscf0141

Secourez tout hérisson petit ou grand trouvé de jour à découvert – sauf si la nuit n’est pas loin : il est assoiffé, affamé, trop petit – ou malade. Mettez-le jusqu’à la nuit sous des feuilles ou sous un carton avec de petits trous, avec au moins une gamelle d’eau + des croquettes si vous en avez.

J’en ai sauvé de cette façon : ils ont bien bu puis sont repartis à la nuit. Si le hérisson ne boit pas, s’il a beaucoup de tiques, et surtout s’il est petit, emmenez-le chez un vétérinaire, ou au moins demandez conseil – Attention: tous les vétos ne s’y connaissent pas tous ! Tous les bons conseils et les erreurs à éviter, sont sur le site du Sanctuaire des Hérissons. »

« Vous pouvez placer de petits récipients d’eau pas trop profonds, en hauteur et au sol, sur vos balcons, dans des jardinières ou dans des balconnières, sur vos rebords de fenêtres, dans vos jardins ou dans des buissons, de préférence à l’ombre. Y déposer une ou plusieurs grosses pierres, pour permettre aux petits oiseaux de s’y percher en toute sécurité, et même quelques feuillages pour permettre aux malheureux insectes piégés de remonter.

Le fond ne devrait pas être trop glissant pour les oiseaux souhaitant prendre un bain. Il serait même judicieux d’y ajouter un peu de sable propre. Changer l’eau plusieurs fois par jour. Vous pouvez aussi offrir, si vous sortez, du pain trempé aux oiseaux, petits et grands, que vous croiserez.

Image4N’oubliez pas non plus les chats errants, souvent abandonnés par des maîtres ingrats, qui trouvent difficilement de l’eau en ce moment.

Les hérissons et autres petits mammifères sont également assoiffés, affaiblis et affamés. Tout comme nos amis les chats, ils ont du mal à digérer le lactose. Donc ne pas leur donner de lait, hors biberonnage avec lait spécial. Pour les abreuver, poser une grosse pierre dans un récipient d’eau, large et peu profond, afin d’éviter que les hérissons ne s’y noient. Merci de ne laisser aucun enfant ni aucun animal seul dans une voiture car le soleil tourne

________________________________

Voir aussi les liens ci-dessous :

L’eau et les oiseaux

Leur chien agonise dans la voiture pendant qu’ils sont chez Ikéa (absence de quatre heures)

Le sanctuaire des hérissons 

« Pour les animaux à écailles, rafraîchir l’aquarium avec une/des bouteille/s d’eau congelée plongée/s dedans, et surveiller la température ! C’est ce que fait une amie protectrice. »

20130612_130459

« Pensez à mettre de l’eau y compris (surtout !)

- pour les malheureux chats sans toit que certains nourrissent de croquettes sans même leur proposer à boire (criminel !)

- pour les oiseaux des villes habitués aux fontaines, lesquelles sont  à sec ( restriction d’ eau)

Non, ce n’ est pas si facile de trouver à boire, même pour les animaux avec leur instinct de survie … quand l’ eau est rare et éloignée

Merci passer le message !

(nb :  facile de renouveler un bol ou une assiette à soupe remplie d’eau régulièrement, sans ces conditions, aucun risque de larves de moustiques qui se développent.)

Merci pour eux !»

« Il est très simple de téléphoner à la mairie et de demander que l’on inonde les caniveaux. Chose faite à PARIS…, hier – lundi 6 juillet -.
A savoir : les  uns souhaitent une restriction d’eau, par crainte du gaspillage et sont « pour » la suppression des arrosages tandis que les autres, pensant aux animaux, appellent au secours pour les oiseaux, en particulier… A nous d’être convaincants, perspicaces et « constructifs », là comme ailleurs…. et comme toujours… »

Dscf2970

—————————-

Bonne journée à tous,

Anti

3 commentaires

Classé dans L'Univers d'Anti, Nature

Harry tout près

Anti vous a déjà parlé à quelques reprises de Harry, ce chat errant qui est venu se stabiliser chez nous depuis environ deux ans. Pourquoi Harry ? Parce qu’il a une queue en zigzag qui rappelle la cicatrice que Harry Potter porte sur le front. Quand il a commencé à s’introduire dans la maison pour dormir bien au chaud en clandestin, on l’a su très vite : il laissait des traces de sang partout où il posait les pattes.

Anti l’a assez vite trappé et conduit chez le véto pour le faire stériliser et pucer. Ses coussinets sous les pattes avant étaient brûlés, à vif, probablement parce qu’il avait dû les poser dans de la chaux ou équivalent. Pas facile de soigner un chat qui ne veut pas se laisser trop approcher (même s’il accepte parfois des caresses), mais à l’impossible Anti n’est jamais tenue. Petit à petit, ses coussinets ont cicatrisé.

DSC02467p

Aujourd’hui, il va très bien et, même s’il lui arrive de disparaître pendant quelques jours ou quelques semaines, il revient toujours pour retrouver ses camarades félins et la bonne nourriture de chez nous.

En ce moment, il est là tous les jours. On peut approcher très près de lui (j’ai pris cette photo sans zoom), il est assez peu craintif même s’il n’est pas encore à venir chercher le contact. Il fait partie de ces chats qui sont arrivés chez nous tout seuls au hasard de leurs pas, abandonnés ou perdus, comme avant lui Charlot, Chat-qui-louche, Sutra, Metallica…

L’hiver prochain, il dormira dans notre chambre, on en fait le pari.

Très belle journée à vous

Un commentaire

Classé dans Accueil

Joséfa

affiche Joséfa

Joséfa, c’est ma petite découverte du jour. Je ne connaissais pas du tout et je l’ai croisée au détour d’un mail et ma foi, c’est fort sympathique. C’est jeune, c’est frais, ça swing : je ne doute pas que cela plaise à certaines personnes ici :-)

Pour en savoir plus, vous pouvez suivre Joséfa sur Facebook ou, mieux, aller l’écouter à Avignon où elle chantera du 2 au 26 juillet.

Très belle journée à toutes et à tous,

anti

Un commentaire

Classé dans L'Univers d'Anti, Musique

Séance on glande

Hier après-midi, on avait prévu d’aller faire découvrir les gorges du Gardon à nos amis de passage. Sauf que, voilà, avec la chaleur et le moment d’assoupissement qui suit un bon repas, l’envie de monter dans une voiture est tombée à zéro. Ce qu’ils voulaient, en fait, c’était glander. Les gorges du Gardon, bien sûr, c’était sûrement sympa mais le jardin avec la piscine, le hamac, les chats et les boissons à volonté, c’était encore mieux.

DSC02463p

Nous sommes donc restés à la maison et, de fait, tout le monde était ravi. Après une bonne petite sieste pour nos visiteurs – Sébastien sur le hamac, Isa sur une chaise longue – le moment est venu de tester la température de l’eau. Le thermomètre affichait un rassurant 25°, du moins en surface. J’ai inauguré la piscine en m’y risquant le premier, c’était vraiment très agréable. Anti a fait sa sirène, Sébastien s’est mouillé jusqu’au nombril, Isa a été plus circonspecte. Le tout dans les rires.

DSC02465p

Pour le repas du soir, j’ai cuisiné mon couscous dont Isa entendait parler depuis des années. Elle a eu l’air d’aimer – les autres aussi.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Classé dans Accueil

Des amis surprise

Hier en fin de journée, surprise : des amis nous appellent, de passage dans la région, alors qu’ils avaient prévu de venir par là bien plus tard dans le mois. Nous avions plein de choses à nous dire et la soirée s’est étirée autour d’une bolognaise jusqu’à ce que l’air atteigne une température raisonnable. A ce moment-là, il était déjà tard.

DSC02457p

Aussi, pour ce matin, juste une photo de chat, notre petit Batman en train de nous aider pendant l’installation de la piscine :-)

Très belle journée à vous

Un commentaire

Classé dans Accueil

Canicule ? On fait face

Pendant quelques années, nous avons utilisé des petites piscines de plus ou moins (plutôt moins) bonne qualité pour faire face aux grandes chaleurs estivales. La dernière – c’était en 2011 – a fini par succomber pour cause de fuites multiples. Oui, on a pensé aux chats. Du coup, on a passé trois étés sans piscine. Ça manquait. Et puis, il y a quelques semaines, Anti repère sur Le Bon Coin une piscine en bois à un prix incroyablement bas. Il faut dire qu’elle a envie d’une piscine de ce genre depuis des années, mais à chaque fois qu’elle en voyait une, le montant demandé était prohibitif.

DSC02435p

Elle appelle aussitôt le propriétaire, environ 10 minutes après la mise en ligne de l’annonce. La piscine a huit ans (d’où le prix canon) mais elle est restée en très bon état. Grâce à des amis qui ont un camion, on a pu aller la chercher aux environs d’Aix-en-Provence. Le monsieur a été adorable, il a numéroté toutes les planches, pris des photos pour accompagner ses instructions de montage, vraiment parfait.

DSC02436p

Et le montage c’était hier matin, pour le plus grand plaisir de quelques centaines de moustiques qui occupaient les lieux jusque-là (on va installer une moustiquaire et planter des fleurs répulsives).

DSC02437p

Anti a redonné aux planches une superbe allure en les passant à la lasure. Et le bon côté d’avoir eu d’autres piscines avant, c’est qu’on a déjà tous les accessoires (filet, aspirateur, etc). Là, elle est quasiment pleine – photo ci-dessous prise vers 22 h. Il reste quelques bricoles à ajuster et on pourra enfin en profiter. Ça tombe bien, il va faire très chaud !

Très belle journée à vous

DSC02458p

6 commentaires

Classé dans Accueil

Caliente very beaucoup

Hier, on a décidé de faire quelques menus travaux d’aménagement du jardin. Oh, trop fois rien : dégager quelques mètres cubes d’arbustes qui avaient trop poussé, tondre la pelouse, passer des dizaines de planches au Karcher (jusque-là, c’est Anti), aller acheter et trimbaler sept sacs de 35 kg de sable, commencer à l’étaler à l’emplacement idoine pour… je vous laisse deviner.

DSC02431p

D’accord, le suspense est loin d’être torride. En revanche, la température de l’air l’était, même à l’ombre. Lorsqu’on s’est posés pour une bonne bière en fin de journée (je vous passe les tâches ménagères et les choses diverses avec les chats), bizarrement, ensuite, on avait comme une sensation d’être liquéfiés. Ce qui ne devait pas être très loin de la réalité.

DSC02430p

Bon… la suite aujourd’hui. Reportage complet dès que possible, restez à l’affût. Et au frais.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Classé dans Accueil

Will & Co

Depuis que Will circule librement, il s’est fait plein de copains. La plupart des autres chats de la communauté entretiennent les meilleures relations avec lui. En fait, les seuls à crachoter quand ils le croisent sont les plus jeunes de la bande – Joli Coeur, Batman – et encore, juste pour la forme. Rien de très sérieux, donc.

A la chat-leu-leu :

DSC02400p

Grande discussion entre potes :

DSC02410p

Ici, avec son copain O’Maley :

DSC02416p

T’as pas entendu le bruit de l’ouvre-boîte ?

DSC02413p

Ah ben si, c’était ça :

DSC02375p

Allez, hop, sur le lit pour le câlin du soir :

DSC02347p

Très belle journée à vous

4 commentaires

Classé dans Accueil