Kevin Richardson

kevin-richardson-swims-with-lion1.jpg
Lions, guépards, panthères, hyènes… ce sont les amis de Kevin Richardson.

Vous vous souvenez peut-être de la magnifique histoire de Christian le lion ? Aujourd’hui, grâce à un pps que j’ai reçu de Kathy (Merci Kathy !!!), j’ai découvert une autre belle histoire, celle de Kevin.

Plutôt qu’une série de photos, je vous propose de découvrir cette fabuleuse histoire à travers un documentaire de 55 minutes qui vaut le détour même si on ne parle pas anglais (langue du doc.). Ça se passe de mots… Attention les yeux !


Dangerous Companions – Documentaire de 55 minutes

Bon quand même, quelques infos trouvées chez Sourires nomades pour patienter en attendant d’avoir le temps de regarder la vidéo :

Kevin Richardson est un zoologiste et comportementaliste animalier d’exception. Depuis l’âge de 22 ans, il passe ses journées en compagnie des félins. Ces lions et lionnes l’adorent ! Véritable Robert Redford de la faune sauvage, on parle de lui comme étant l’homme qui murmure à l’oreille des lions, et je peux vous assurer qu’on est bien en dessous de la réalité.

lionwhisperer04.jpg

« L’exorciseur des animaux », comme le nomme les gens du pays, possède une réserve à Johannesburg (Lion Park) où batifole notamment plus d’une trentaine de lions, mais aussi hyènes, guépards, tigres et autres panthères. Ses compétences dans l’étude du comportement animal ont fait de lui un ami des grands félins. Rien d’exceptionnel me direz-vous, à ceci près qu’il côtoie ces animaux comme aucune autre personne. Au sein de sa réserve, il communique facilement avec ses « gros » protégés et a établi une véritable relation fusionnelle. Je me souviens d’une image qui m’avait scié. Celle d’une hyène (qui je le rappelle, possède une mâchoire plus puissante que celle d’un lion) venant lui faire une lèche sur le visage, comme un chien domestique.

Je suis pourtant loin d’être un militant de la détention animale, mais dans ce cas précis j’avoue être bluffé par cette complicité « naturelle ». Kévin Richardson a recueilli ces fauves alors qu’ils étaient pour la plupart orphelins. Sans lui, ils n’auraient pas survécu dans la nature. Les félins évoluent dans des enclos immenses et paraissent bien plus heureux que ces animaux apathiques des zoos.

Kevin n’utilise jamais de bâtons, ni de cordes pour élever et soumettre les animaux. Il a son approche à lui, considérant chaque animal comme un individu. Il le traite avec respect et on lui répond de même.

Cet homme offre sans conteste une seconde vie au monde animal. Et si leur territoire est limité, l’immensité de l’amour que porte Kevin à ses « gros chats » est infinie. D’ailleurs, jugez en par vous même avec les vidéos dénichées sur le web : Toutes les vidéos en un clic.

A lire (en anglais) :

Le site du parc des Lions en Afrique du sud.

Belle journée à tous,

anti, Râooooo !

6 commentaires

Classé dans L'Univers d'Anti, Nature

6 Responses to Kevin Richardson

  1. Je viens d’en regarder un petit extrait sans le son, c’est absolument enchanteur !

    Vivement ce soir qu’on se le passe sur grand écran !

  2. j’avais vu un looooong reportage sur lui sur Nation Geographic (en français) y a un ou deux ans et c’était bluffant.

  3. Nous avons regardé le documentaire en entier (55 minutes) et en anglais ;-) ce soir : un RE-GAL ! Le fait que ce soit dans la langue de Shakespeare n’a pas gêné du tout les enfants qui étaient scotchés devant les images (nous pareil ;-))

    anti, encore merci.

  4. Grwwaaaoooorrr ! Absolument magnifique ! Je confirme !

  5. je suis passionnée par ce que fait kevin !!!!! je regarde souvent ses videos ou ses emissions j’espere pouvoir un jour faire pareille que toi car c vraiment fabuleux !!!!! voila j’espere pouvoir un jour te rencontrer bon courage a toi et occupe toi bien de t animaux !!!! NAÏLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 × = trente

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>